VERNISSAGE / OPENING : 12.03.20, 3-9PM

Rencontres / Talk : 21.03.20, 4PM
En présence de Jane Evelyn Atwood (photographe), Lia Rochas-Paris (éditrice) et Clarence Edgard Rosa (journaliste).

Nous collaborons avec Foto Femme United (FFU) pour lancer leur tout premier concours photographique, et exposition sur le thème de la censure dans les médias. L’exposition pop-up aura lieu du 12 au 21 mars. Le concours était gratuit et ouvert aux personnes binaires, non-binaires, femmes cisgenres et transgenres.

SAISIR L’OCCASION D’EDUQUER

FFU  affirme que la censure de l’art sur les réseaux sociaux est non seulement gênante : impitoyable tout en étant aléatoire, mais qu’elle cache une dimension plus profonde. April Wiser, fondatrice de la FFU, affirme que “des géants des réseaux sociaux comme Instagram et Facebook démontrent par exemple, à travers ces actes de censure, que la forme féminine ne peut et ne doit exister que dans un espace très restreint. Simplement parce qu’une femme est nue, cela signifie qu’elle doit être sexualisée. Ils vont même jusqu’à censurer l’activisme féministe et rendent difficile la diffusion d’une voix ou d’une plateforme. Cette exposition a été créée dans le but de fournir un espace aux photographes pour montrer leur art censuré ou interdit, ainsi que pour éduquer le public sur les injustices présentes sur les réseaux sociaux.”

CONTESTER LES STATISTIQUES

Les statistiques mondiales indiquent que les femmes représentent encore moins de la moitié des photographes exposés dans les grand musées, concours et foires photographiques tels que Paris Photo ou Les Rencontres d’Arles. “Nous n’avons pas à soumettre à l’industrie de la photographie. Nous pouvons démontrer que nous, les femmes photographes, sommes tout aussi qualifiées et méritons des opportunités d’exposition. Nous pouvons agir et créer nos propres concours et organiser nos propres expositions afin de nous donner mutuellement un espace visible,” déclare April Wiser, fondatrice de la FFU.

UN JURY D’HABILITATION

Le jury de l’exposition sera composé de Kinuko Esther Asano conservatrice et directrice artistique de la Galerie &CO119 , Lou Tsatsas, journaliste du  Fisheye Magazine et April Wiser, fondatrice de Foto Femme United.

Sponsor : Lynx : Laboratoire photographique professionnel argentique / numérique et d’impression numérique basé à Lyon depuis 1987 dirigé par David Aumer.

– – –

OPEN CALL, C*NSORSH*P

We are collaborating with Foto Femme United (FFU) to launch their first ever open call photography competition and exhibition on the topic of censorship in the media. The pop-up exhibition will take place from March 12th to the 21st at Galerie &CO119. The competition had no entry fee and was open to all women identifying photographers worldwide.

CHALLENGING THE STATISTICS

Worldwide statistics indicate that women still comprise less than half of the exhibited photographers in major museums, competitions and photography fairs such as Paris Photo or Arles Photo Festival. “We don’t have to submit to the photography industry. We can demonstrate that we women identifying photographers are just as qualified and deserving of exhibition opportunities. We can act and create our own competitions and host our own exhibitions in order to give each other a space to be seen.” states FFU founder April Wiser.

A JURY OF EMPOWERMENT

The exhibition will be juried by Galerie &CO119 curator/art director Kinuko Esther Asano  Fisheye Magazine journalist Lou Tsatsas, and Foto Femme United Founder April Wiser.

Sponsor : Lynx

21.03.20 4PM : As part of the Foto Femme United laureates exhibition, we are organizing a meeting around the theme of women voice in the presence of Jane Evelyn Atwood (photographer), Lia Rochas-Paris (editor) and Clarence Edgard Rosa (journalist).