Menu

HENDRIK ZEITLER – A Place of One´s Own (signed)

0 out of 5 based on 0 customer rating(s)

 40,00

Availability: In stock

HENDRIK ZEITLER
A Place of One´s Own, 2004 – 2010

Published in 2011 by Journal, with generous support by Konstnärsnämnden – the Swedish Arts Grants CommitteeBook with texts by Fredrik Bakkemo, Ana Betancour, Hanna Ohlsson and Ola Waagen.
Hardcover
Pages 150 pages
Size 28 x 34,5 x 3 cm
Signed by the artist

In stock

Category: .

Description

Images de trois maisons collectives alternatives en Norvège et en Suède: Blitz et Ya Basta à Oslo et Kvarnis en Botnie occidentale. Les maisons sont des paradis pour les mouvements politiques, des lieux de rencontre nécessaires où la politique est discutée et pratiquée au quotidien. “Dans ces maisons, nous rencontrons une esthétique sous-jacente qui reflète le style de vie, par la mode et la décoration. Bien que nous reconnaissions fortement beaucoup d’endroits similaires dans d’autres pays, les maisons sont sujettes à des changements – les slogans et les symboles changent, les maisons sont démolies ou rénovées, les gens entrent et sortent. Si l’histoire est présente pour les résidents, elle est également insaisissable. Avec le temps, la mémoire vivante disparaîtra, et les documents deviendront la seule chose qui reste à nous dire sur les gens et la vie quotidienne.” Texte de Ana Betancour

J’ai eu, grâce à un ami du mouvement des droits des animaux, en contact avec la maison Ya Basta pour la première fois en 2000. Depuis lors, jusqu’à ce que la maison soit démolie en 2005, j’ai passé beaucoup de temps dans la maison. Des contacts avec les deux autres maisons ont également été établis grâce à un mélange de réseautage politique et d’amitié personnelle. Soudain, j’ai vu à quelle vitesse ces endroits changeaient: Ya Basta a été démoli en 2005, Blitz rénové en 2009 et à Kvarnis, les chambres étaient constamment changées par les personnes qui entraient et sortaient. Les images de Ya Basta ont été prises en 2004–2005, Blitz 2006 – 2010 et Kvarnis 2007 – 2009. Texte de l’artiste

——

Images from three alternative collective houses in Norway and Sweden: Blitz and Ya Basta in Oslo and Kvarnis in West Bothnia. The houses are havens for political movements, necessary meeting places where politics are discussed and practiced in the everyday. “In these houses we meet an underlying aesthetics that reflects the lifestyle, by fashion and decor. While we strongly recognize a lot from similar places in other countries, the houses are subjects to changes – slogans and symbols change, houses get demolished or renovated, people move in and out. While history is present for the residents, it is also elusive. In time the living memory will disappear, and the documentary materials become the only thing left to tell us about the people and the everyday life that general history writing has overlooked.” Ana Betancour

I got, through a friend in the animals rights movement, in touch with the Ya Basta-house for the first time in 2000. I have since then, until the house was torn down in 2005, spent much time in the house. Contacts with the other two houses were also established through a mix of political networking and personal friendship. Suddenly I saw how quickly those places were changing: Ya Basta was torn down in 2005, Blitz renovated in 2009 and in Kvarnis rooms were constantly changed by people moving in and out. Images of Ya Basta were taken 2004–2005, Blitz 2006 – 2010 and Kvarnis 2007 – 2009. Artist’s statement. 

eget diam et, ultricies velit, leo